J'aime bien faire de la photographie macro, mais mon problème était l'éclairage. Ne pouvant pas investir dans 2 flashs ou dans un phare spécial vidéo /photo, j'ai décidé de faire un flash annulaire en fibre optique pour moins de 15 €, adapté à mon caisson Ikélite pour Canon s100 et mon flash ys-25 de Sea&Sea.

Voici le tutoriel:

Tout d'abord, j'ai acheté pour 13€ 50, 10 mètres de fibre optique de 5 mm sur Aliexpress  

En attendant les 2 semaines de livraison, j'ai réfléchi et surtout trouvé un système d'accroche entre la fibre et mon caisson; j'ai opté pour un vieux bouchon en plastique de pulvérisateur:

.

Le Zoom extérieur de mon caisson Ikélite fait 75 mm de diamètre, taille idéale pour ma plus grande scie cloche qui fait elle même 75 mm.

Après avoir percé et ébavuré avec du papier de verre le centre du bouchon, j'ai mesuré le diamètre pour la pose des fibres optiques , avec un patron en carton et un compas j'ai tracé le contour puis divisé par 20, enfin j'ai percé le bouchon de ses 20 trous d'un diamètre de 5 MM. Durée totale pour faire le support: 45 mn

Livraison faite, j'ai coupé à l'aide d'un cutter avec une lame neuve, 20 morceaux de 50 cm chacun, après les avoir mis, un dans chaque trou,  j'ai divisé en 2 pour faire le tour du support, pour former 2 puis une seul tresse à la fin.

Les fibres étant en matière plastique, il vous suffit d'un sèche-cheveux ou d'un décapeur thermique pour les thermoformer (attention à ne pas trop chauffer, distance 10 cm,et prendre des gants). Pour faire le tour, on commence par les fibres opposées à la tresse principale, en les formant un à un et en les maintenant avec des petits colliers d'électricien (2€). En les chauffant, doucement, les fibres sont molles et flexibles à souhait, après 2 à 3 minutes elle redeviennent durs.

Laissez-les dépasser de 2 à 3 mm du support en les dénudant au bout comme pour un fil électrique. Si vous laissez dépasser plus, les fibres se cassent au moindre choc, lors des plongées.

J'ai bien fait attention que ma mollette de réglage de zoom ne touche pas la tresse de fibre optique. Durée pour la fabrication de la tresse: 2h

Après avoir former ma tresse de fibre dans la direction de mon flash, j'ai coupé celui-ci avec un cutter.

Reste la liaison fibre/ flash, au début j'avais mis un support avec des aimants pour pouvoir enlever sous l'eau mais cela ne tenait pas et le flash faisait des parasites de lumière sur les photos. J'ai fini par découper un bout de plastique (une coque arrière de téléphone portable), fait un trou au milieu pour passer la tresse de fibre optique et collé avec du silicone, un bout de chambre à air sur le support plastique. Il n'y a plus qu'a l'enfiler comme une chaussette sur le flash. La tresse est tenue par des colliers d'électricien de chaque coté du support plastique. Ne mettez pas de diffuseur de lumière pour profiter de la puissance et faites toucher la tresse au verre du flash.

L'ensemble est très léger, moins de 200 g et ne gène pas le champ de vision. L'inconvénient, c'est un peu encombrant sous l'eau.

L'avantage , c'est l'homogènéité de la lumière. Sans/avec flash annulaire, sur un essai en piscine (sans retouche de photos)

En termes de distance, sans bonnette macro, l'éclairage est bien à partir de 5 à 10 cm de distance. Voici mes premiers essais en novembre en Ria d'Etel.